En lisant attentivement le carnet militaire de mon grand père, Diégo Lopez, j'avais remarqué une inscription en rouge, en page intérieure, indiquant la date de sa naturalisation par un décret du 22 octobre 1929 publié au Journal Officiel du 2-3 novembre 1929 ; par la même occasion, Clémentine redevint française, par décret également publié dans la même édition du journal officiel

 

 

livret militaire Diégo p3 

 

Je me suis donc mis en tête d'aller voir le dossier de naturalisation, aux Archives Nationales. 

La procédure n'est pas très difficile, mais demande du temps et surtout, il faut se déplacer jusqu'au site, situé à Pierrefitte sur Seine.

J'ai dû y retourner deux fois, la 1ère pour faire établir une carte de lecteur, faire une recherche de cote qui ne peut se faire que sur place, et ensuite demander l'extraction du dossier, lequel est alors mis à disposition quelques jours plus tard et pour une période de seulement 21j ! 

Je raconte mon périple ici 

Et la seconde ce mardi 20 février, pour découvrir le dossier, un grand moment !

 

Le voici lors de son ouverture dans la salle de lecture : 

IMG-6914

 

 

 En pleine consultation !

UXZX8566

 

Dans ce dossier qui comporte une vingtaine de feuillets il y a :

un descriptif de la situation familiale et professionnelle du demandeur, deux extraits de casier judiciaire -un pour Diégo, un pour Clémentine-, un certificat de travail, des attestations de "bonne moralité et conduite", une demande conjointe de naturalisation et de réintégration pour Clémentine -elle était devenue française par mariage comme je l'explique ici-  et étonnamment ni photo, ni empreinte. Pas de lettre manuscrite non plus comme je l'avais espéré, mais tout de même leur signature, apposée sur quelques documents.

 Peu de révélation donc, mais ça m'a permis de découvir que mon grand père s'était engagé dans la Marine Espagnole à l'âge de 17 ans, pour une période de 13 mois, et j'ai donc pu l'identifier sur cette photo qui dormait anonymement dans mon stock...

Diégo marin

Ce dossier qui date entièrement de 1929 n'a été rouvert -avant moi- qu'en 1943, sous le régime de Vichy qui, contestait les précédentes naturalisations (par la loi du 22 juillet 1940) recherchant surtout les juifs évidemment.

Après enquête, mon grand père a pu conserver sa nationalité française et trois feuillets ont donc été rajoutés en 1943.

 

Voici l'essentiel du contenu du dossier 

Dossier de naturalisation Diégo 1

Dossier de naturalisation Diégo 2

Dossier de naturalisation Diégo enquête pour maintien naturalisation 1943

 

A voir aussi dans l'album "dossier de naturalisation de Diégo"